• N'oublions pas...

        hubert

      Hubert Lancelot

      (11septembre 1923/08mars 1995)

      Il tenait parfaitement "livre de bord"

      des Compagnons de la chanson ;

      avant de s'en aller "de l'autre côté du chemin"

      il a écrit un bien joli texte pour les siens,

      il ne désirait pas que les personnes

      qu'il aime soient tristes.

     « La mort n’est rien. Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté. Je suis moi, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours. Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné. Parlez de moi comme vous l’avez toujours fait. N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi. Que mon nom soit prononcé comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre. La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié. Elle est ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue ? Je vous attends, je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin. Vous voyez, tout est bien

    « ♫Nouvelle saison de concerts♫♥ ♪Fred Mella ♪ ♥ »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Claude Dupeyron
    Mercredi 8 Mars à 06:00

    Souvenir ému...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :